Camera avec détection de masque

Les caméras et les systèmes de détection de personnes

Le marché de la vidéosurveillance a connu un véritable essor ces dernières années. Le rôle assigné aux différents systèmes de vidéosurveillance n’est pas le même en fonction de l’utilisateur. Pour des États comme la Chine ou des municipalités comme celle de la ville de Nice ou de Londres, c’est un excellent moyen de traquer les mauvais citoyens. Pour les particuliers, elle permet de savoir ce qui se passe en temps réel chez eux.

Certains particuliers n’associent par exemple aucun système de détection à leur système de vidéosurveillance. D’autres n’hésitent pas à en faire usage. Ils prennent alors la forme de détecteurs infrarouges dotés d’une alarme qui se déclenche quand ils se trouvent en présence d’une personne portant ou non un masque.

Ce système manque de fiabilité dans le sens où il ne fait pas de distinction entre le propriétaire et les intrus. Parfois même, leurs alarmes peuvent être déclenchées par des animaux. Pour éviter ce genre de désagrément, certaines compagnies de vidéosurveillance suggèrent de mettre en place des caméras dotées de la reconnaissance faciale.

Les caméras avec la reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est une technologie basée sur un principe d’analyse et de comparaison du visage d’une personne afin de pouvoir l’identifier formellement. Pour y arriver, la technologie combine différentes techniques en rapport avec l’intelligence artificielle, la biométrie, le Deep Learning ainsi que la cartographie 3D.

Associée à une caméra de surveillance, la technologie identifie en temps réel chaque visage qui apparaît sur l’écran de cette dernière. Elle se sert ensuite des caractéristiques propres au visage identifié afin de constituer un ensemble de données relatives à l’individu analysé.

Ces différentes données seront enfin comparées aux profils de visages se trouvant dans une base de données centrale rattachée au logiciel de reconnaissance faciale. Les caractéristiques faciales prises en compte par les logiciels de reconnaissance faciale sont très nombreuses.

Appelées encore points nodaux, elles vont de la distance se trouvant entre les deux yeux d’un individu à la largeur de sa mâchoire en passant par la longueur de son nez ainsi que de la profondeur de ses orbites. Ces points nodaux, même s’ils ne sont pas uniques, ont l’avantage de beaucoup varier d’un individu à un autre.

Une fois mis ensemble, ils donnent un profil quasi unique d’un individu à un autre. Certaines technologies vont encore plus loin en prenant en compte la texture de la peau qui est un paramètre qui varie aussi énormément. La marge d’erreur de ce type de caméra avec détection de masque est très faible.

Si la caméra avec détection de masque se trouve en présence d’une personne qui n’est pas dans sa base de données, elle le signalera automatiquement. Dans le même temps, si elle est en présence d’un animal ou du propriétaire, elle le signalera également sauf si ce dernier porte un masque.

Les caméras de détection pour les personnes portant un masque

En mars dernier, Huang Lei, directeur technique de l’entreprise chinoise Hanwang, déclarait que son entreprise venait de mettre en place un système capable de reconnaître une personne même si cette dernière arborait un masque sur le visage. Toutefois, il ne s’agit pas de n’importe quel masque, car les essais de l’entreprise chinoise ont été faits en pleine crise sanitaire.

Ce qui indique que les masques concernés sont les masques de protections comme les masques chirurgicaux et les masques FFP2. Le responsable de l’entreprise a déclaré que les tests effectués en temps réel ont donné un résultat dépassant les 99 %. Il a expliqué ce résultat par la présence de multiples caméras qui aident à obtenir différentes images de la même personne.

En conclusion, la vidéosurveillance permettra bientôt d’identifier des personnes qui camouflent leur visage. Il s’agira dès lors d’une avancée majeure en matière de sécurité.